Cetinje et le trésor de Malte

Oui, elle existe, elle est là et nous l’avons vu dans sa chasse. La main qui a baptisé le Christ est au Monastère de Cetinje sous la garde des moines qui l’ont reçu de la part de Maria Fédorovna, la mère de Nicolas II.

Ce trésor de l’ordre de Malte était à St Pétersbourg depuis 1798. Les Chevaliers Hospitaliers l’avait reçu du Sultan Bajazet à Constantinople, alors qu’ils étaient à Rhodes.

Saint Luc en avait eu la garde par les habitants de Sébaste où se trouvait la sépulture du Baptiste, il l’a ramené à Jérusalem et la sainte relique a rejoint plus tard les trésors du l’empire romain d’orient à Constantinople.

Nous avons eu la possibilité de partager avec vous ce trésor exceptionnel. Le Métropolite nous avait invité à venir en pèlerinage. Cet événement s’est organisé le 11 et le 14 Octobre 2018.

Nous avons participé à ce pèlerinage, et apporté notre soutien financier au Métropolite Amphiloque qui en avait la garde.

Il devait la défendre de beaucoup de convoitises. Certains veulent l’acheter, comme un souvenir, d’autres veulent la confisquer. Quelques phalanges et os du poignet ont déjà été prélevés.

Aidez notre Ordre de Saint Jean de Jérusalem (Nouvelle Fondation de 1978) à assumer notre collaboration de gardiens de la main droite du Précurseur !

Cetinje (en serbe cyrillique : Цетиње ; en italien : Cettigne) est une ville et une municipalité du sud-ouest du Monténégro. Cetinje est une ville méconnue située dans le Montenegro central, au coeur des montagnes. 

C’est notamment en raison de cette localisation que Cetinje fut un temps la capitale du royaume du Montenegro.

Le monastère de Cetinje doit son nom à Saint Pierre de Cetinje. Dans sa configuration actuelle, il a été fondé entre 1701 et 1704 par le prince-évêque Danilo Ier. Il a été construit sur le site d'un monastère fondé par Ivan le Noir le 4 janvier 1485 et consacré à la Naissance de la Vierge Marie. 

L'actuel monastère de Cetinje abrite plusieurs reliques, dont celles de saint Pierre de Cetinje; de même, la main droite de saint Jean Baptiste ainsi que l'icône originale de la Vierge de Philerme (Panaghia tes Phileremou), initialement détenus par les Hospitaliers à Rhodes, Malte, en Russie, en Yougoslavie, puis aujourd'hui au Monténégro.  

La relique

La main qui a baptisé le Christ est au Monastère de Cetinje.
Ce trésor de l’ordre de Malte était à St Pétersbourg depuis 1798.